Votre Psychologue

C’est impossible dit la fierté, C’est risqué dit l’expérience, C’est sans issue dit la raison, Essayons murmure le cœur.

William Arthur Ward

Psychologue Annecy :
Le cadre thérapeutique

Pour vous présenter la manière dont nous pouvons travailler ensemble, je vous donne les mots que je considère comme importants concernant nos rencontres.

Le besoin de consulter un psychologue ne s’appuie pas toujours sur un motif ou une raison précise. Le travail ENSEMBLE nous aide à cibler les difficultés et / ou le handicap que vous rencontrez.

Par égard pour ma profession et pour les personnes que je reçois, je tiens à vous assurer de mon engagement à respecter le code de déontologie des psychologues, qui inclut la notion de secret professionnel.

Nos échanges restent confidentiels, hormis dans le cas où je vous sens en situation de danger, nécessitant alors une intervention de ma part dans le but de vous protéger.

La notion de secret professionnel est également primordiale à mon sens pour favoriser et permettre l’installation d’un lien de confiance mutuelle entre le thérapeute et le patient : nous parlons alors d’alliance thérapeutique, nécessaire pour pouvoir avancer et cheminer ensemble.

Pour que la rencontre et le travail thérapeutique soient possibles, nous avons besoin de votre croyance dans le travail thérapeutique : la démarche de consulter un psychologue vient de vous, et votre accord pour ce que je vous propose m’est indispensable.

Effectivement, je souhaite que vous puissiez me dire librement si le travail que l’on fait ensemble vous convient ou non. L’échange à propos de ce qui est positif et surtout de ce qui vous dérange nous aide à réorienter notre travail ensemble ou alors me permet de vous donner la possibilité de  poursuivre avec l’un de mes confrères.

Mon approche thérapeutique se veut intégrative.

Chaque personne est différente et chaque problématique s’exprime différemment chez chaque personne. Les difficultés peuvent être d’ordre familial, social, professionnel ou scolaire, physique, relationnel ou émotionnel. Ainsi j’adapte mes outils théoriques et cliniques en fonction de la demande, des besoins et des difficultés de la personne que je rencontre.

Ma formation en psychologie clinique du développement me pousse à prendre en compte la personne, son développement et l’environnement familial, social, professionnel ou scolaire au sein duquel elle évolue.